EMDR

L’Eye Movement Desensitization and Reprocessing (EMDR), ou Désensibilisation et Reprogrammation par Mouvement des Yeux est un type d’intervention à visée psychothérapeutique mise au point par Francine Shapiro après 1987. Cette thérapie est efficace dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique. La particularité de l’EMDR est la stimulation sensorielle généralement appliquée sous une forme bilatérale alternée et le plus souvent par le biais des mouvements oculaires.


EMDR : le vrai mode d’emploi

Extrait de l’article de Sylvain Michelet dans Psychologie.com

Bouger les yeux pour guérir l’esprit ? C’est le pari de l’EMDR, méthode fondée par la psychologue américaine Francine Shapiro, dont l’ouvrage “Des yeux pour guérir” est sorti en France. Les résultats sont étonnants. 
À condition d’utiliser cette technique à bon escient. Explications.

De quoi s’agit-il ?

 

EMDR : Eye Movement Desensitization and Reprocessing (désensibilisation et reprogrammation par des mouvements oculaires).

LE PRINCIPE : « Si un événement douloureux a été mal “digéré” parce que trop violent, explique le psychiatre David Servan-Schreiber, les images, les sons et les sensations liés à l’événement sont stockés dans le cerveau, prêts à se réactiver au moindre rappel du traumatisme. Le mouvement oculaire débloque l’information traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau pour qu’il complète le travail. »

UNE THÉRAPIE CONTROVERSÉE :
 L’EMDR fait l’objet depuis ses débuts d’une vive polémique. Un traitement sans mots, sans transfert, sans travail d’interprétation de l’inconscient ni décodage systématique, cela va à l’encontre des pratiques communes. Ses détracteurs ont longtemps discuté son efficacité, qualifiant l’EMDR de pseudoscience, se gaussant de la découverte selon laquelle une stimulation sensorielle autre que le mouvement oculaire peut aussi faire l’affaire.

« Jusqu’à présent, la psychothérapie était fondée sur une idée : seules l’écoute et la parole guérissent, explique Jacques Roques, vice-président d’EMDR-France. On parlait des problèmes psychiques uniquement en termes de sémantique – la rencontre de la mort pour les états de stress posttraumatique, par exemple. Or on se rend compte maintenant de l’importance du fonctionnement cérébral. La psyché est indissociable de son substrat neurologique : on peut restimuler le traitement de l’information de manière parfois fulgurante, contredisant l’idée reçue selon laquelle il faut du temps pour guérir. »
Aurions-nous du mal à admettre que notre cerveau puisse être reprogrammé comme un ordinateur ?…

À LIRE :

Des yeux pour guérir de Francine Shapiro et Margot Silk Forrest – Seuil, 2005.
Aidée d’une journaliste, la créatrice de “l’EMDR livre enfin ses secrets” en français, avec nombre d’explications et d’exemples à l’appui.

Guérir de David Servan-Schreiber – Pocket, 2005.
Dans son livre best-seller, le docteur David Servan-Schreiber consacre plusieurs chapitres à l’EMDR, qu’il définit comme une « autoguérison des grands traumatismes ».

EMDR, une révolution thérapeutique de Jacques Roques – Desclée de Brouwer, 2003.
En s’adressant au grand public comme aux professionnels, ce psychanalyste, ex-praticien au CHU de Nîmes, fait œuvre didactique et offre un portrait complet de l’EMDR : troubles, traitement, développements cliniques.

À VOIR :

Une interview filmée de Ludwig Cornil (psychologue et formateur) sur la thérapie EMDR,
sur www.psy.be – aller dans « Coin lecture et vidéo », section « Interview vidéo ».

ADRESSE UTILE :

EMDR-France : 20, rue d’Armenonville, 92200 Neuilly-sur-Seine. 
Tél. : 01 46 24 55 02.
Cet organisme est le seul à délivrer la formation EMDR agréée par Francine Shapiro. Le site Internet de EMDR France contient la liste des thérapeutes français habilités à pratiquer cette technique.

 

Les commentaires sont clos.